Ouest-France Emmanuel Creis sort un album avec Equinox

Emmanuel Creis sort un album avec Equinox

Les Fougerêts — Emmanuel Creis continue son aventure après avoir participé à La Voix au Québec. Il est le chanteur du groupe Equinox, qui vient de sortir son nouvel album.

 

The Cry of Gaïa, le CD d’Equinox, est d’ores et déjà dans les bacs, en France et à l’étranger. « C’est un style métal symphonique progressif , explique le compositeur et guitariste du groupe Inophis.

Il était initialement sorti en 2015, mais disponible uniquement en format numérique. « Tout le monde peut s’approprier notre musique. Il y a le côté force de la musique, avec le style métal, mais on garde un chant clair. »

L’enregistrement s’est fait à Brest et à Paris. « Les musiciens ont travaillé en totale autonomie. J’ai composé édité les partitions. L’ensemble a été mixé par Steve Prestage, Peter Gabriel, Gary Moore, Black Sabbath », explique Emmanuel Creis.

 

Une âme écolo

 

Le CD est composé de douze titres. Le premier est orchestral et symphonique. Le second a des «sonorités hard rock. Les textes sont en anglais et interprétés par Emmanuel Creis. « Ils sont en relation avec l’homme vis—à—vis de nos origines, de l’univers. C‘est l’esprit de la Terre. Les larmes, les pleurs de Gaïa, c’est écolo. Les chansons expliquent
comment les hommes maltraitent la Terre, un jour elle risque de se rebeller et ce ne seront pas les hommes qui gagneront », explique Inophis.

Sur l’album, les musiciens ont tenu à rendre hommage à Queen, en interprétant The show must go on. Tous les membres du groupe aiment Queen, et par rapport à Equinox, ça nous a plu de la reprendre.
Et les retours sont bons. Bien sûr il ne faut pas dénaturer l’original, tout en y mettant sa patte. »

 

Du succès à l’étranger

 

De nombreux magazines spécialisés ont salué la sortie du disque, en France ou a l’étranger. USA, Angleterre, Chili, Canada, Australie… la liste est longue. Au Japon, Burrn Magazine met une note de 85 sur 100.

Inophis, le guitariste, s’est fait une réputation internationale, Il vit la moitié du temps en Chine et se prépare pour une tournée en Chine. Il a collaboré avec différents groupes. Notamment avec Merzhin. Il a effectué des tournées dans le monde

En 2009, il a été le premier à avoir signé un contrat avec la marque Guitar China, puis Farida Guitar. Il devient le
premier guitariste sponsorisé officiel de cette dernière. L’une des guitare porte sa signature.

Avec lui, Pascal Mulot, un grand nom dans la guitare basse ; Aurélien Ouzoulias, à la batterie, et Emmanuel
Creis, au chant.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *