Musicradar

 » Le parcours d’Inophis, guitariste français basé à Shanghai, est pour le moins singulier. Sa cote de popularité grimpe en flèche en Chine où il a élu domicile il y a plusieurs années après un diplôme universitaire de chinois en poche. Là-bas, il joue dans des salles de plus en plus importantes, est invité par la télévision locale, et s’est même vu offrir un modèle signature par une marque chinoise.

Après avoir rôdé son projet Inophis, il remet au goût du jour l’un des ses anciens groupes Equinox. Aujourd’hui aux côtés de Pascal Mulot, Aurélien Ouzoulias et Emmanuel Creis, le groupe de métal symphonique risque de prendre une tout autre tournure… »

Lire la suite sur : Musicradar


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *